Pavage et construction KING fait une percée dans le domaine du béton compacté au rouleau

Pavage et construction King a récemment ajouté le RCC ou le béton compacté au rouleau à sa gamme de produits. L’entreprise reconnaît les avantages de ce matériau économique, robuste, durable et facile à utiliser et peut offrir un soutien technique spécialisé quant à son utilisation industrielle.

Le RCC est d’abord et avant tout extrêmement durable, il nécessite peu d’entretien et ses coûts initiaux sont abordables. La douceur de sa surface et son esthétique sont par conséquent secondaires. Du malaxage au durcissement en passant par l’application, Pavage et construction King fait œuvre de véritable innovateur de l’industrie quant à l’application de béton compacté au rouleau.

Pour en savoir plus au sujet de ce produit novateur, cliquer ici. Pour en savoir plus sur le processus d’application du produit, visionner la vidéo ou lire les étapes présentées ci-après.

Le processus d’application du RCC comprend les étapes suivantes :

Malaxage : une bétonnière-malaxeuse de RCC doit être assez efficace pour éparpiller uniformément la quantité relativement petite d’eau présente dans le mélange ferme et sec.

Transport : les camions à benne basculante transportent le mélange de RCC de la bétonnière-malaxeuse vers l’asphalteuse pour béton haute densité.

Application : le mélange est appliqué en épaisseur variant entre 100 mm (4 po) et 250 mm (10 po). Il peut également être appliqué en couche, dans des applications nécessitant une épaisseur de plus de 250 mm (10 po).

Compactage : il s’agit de l’étape la plus importante dans l’application du RCC, car elle favorise la densité et la grande robustesse du produit ainsi qu’une texture lisse et optimale de la surface. Le processus de compactage s’amorce immédiatement après l’application. Le compactage de vibrateur en acier et de rouleaux à pneus en caoutchouc aient appliqué le produit. Le compactage se poursuit jusqu’à ce que le revêtement respecte les critères cibles en matière de densité.

Mûrissement : le revêtement de RCC doit durcir afin d’offrir une résistance adéquate et optimale.

Découpe des joints à la scie : bien que cette étape soit optionnelle, on doit l’effectuer peu de temps après que la densité cible soit atteinte, le cas échéant.

Nouvelles connexes

Voir Plus Nouvelles >